skip to Main Content

Les optimistes – Les Escales

L’avis de Nathalie Iris

Les optimistes» de Rebecca Makkaï, édition Les Escales

Nous sommes à Chicago dans les années 1980. On suit une bande de joyeux lurons qui ont tous entre 20 et 30 ans, pour la plupart homosexuels. Ils vivent leur jeunesse avec insouciance jusqu’au moment où l’épidémie de sida se déclare, faisant voler leur vie en éclat. Ces beaux jeunes hommes assistent à la déchéance de leurs plus proches amis, qui tombent les uns après les autres, frappés par ce terrible virus.

Le héros principal du livre s’appelle Yale. Il vit en couple avec Charlie dans Boystown, le quartier homosexuel de Chicago. Yale va devoir affronter la malédiction du sida qui frappe tour à tour ses amis. Parviendra-t-il à réchapper à ce fléau ? Amours, amitiés, trahisons, parsèment cette fresque extraordinairement vivante et foisonnante.

L’auteure a su retracer à la perfection ces années de stupeur qui marqueront à tout jamais une époque et plusieurs générations. Un livre à lire absolument, tant pour sa verve romanesque que pour le témoignage de l’époque qu’il apporte.

Cette chronique est tout d’abord parue sur Onlalu #94

Back To Top
×Close search
Rechercher